Editing Hydrogéologie d'Algérie

Jump to navigation Jump to search

Warning: You are not logged in. Your IP address will be publicly visible if you make any edits. If you log in or create an account, your edits will be attributed to your username, along with other benefits.

The edit can be undone. Please check the comparison below to verify that this is what you want to do, and then save the changes below to finish undoing the edit.

This page supports semantic in-text annotations (e.g. "[[Is specified as::World Heritage Site]]") to build structured and queryable content provided by Semantic MediaWiki. For a comprehensive description on how to use annotations or the #ask parser function, please have a look at the getting started, in-text annotation, or inline queries help pages.

Latest revision Your text
Line 406: Line 406:
 
===Utilisation des eaux souterraines===
 
===Utilisation des eaux souterraines===
  
Il ya plusieurs d'estimations différentes des prélèvements d'eau souterraine pour différentes utilisations en Algérie. Le volume d'eau souterraine prélevé pour l'agriculture et l'industrie est examiné chaque année, mais il existe une incertitude considérable, car les données sont dispersées et souvent contradictoires.
+
Une estimation des sources connues d'eau souterraine en Algérie est la suivante: 44 615 forages, 123 099 puits et 5 408 sources gérées. Une autre estimation a identifié 10 000 forages, dont 4 000 ont été utilisés pour l'agriculture. Une autre source (DHA) a estimé plus de 20 000 forages illégalement forés. La plupart des forages d'abstraction sont équipés d'une pompe électrique.
  
Une estimation des prélèvements totaux d'eau souterraine de toutes les sources à travers le pays est de 4,3 milliards de m³ / an. Dans la région du nord de l'Atlas, le Plan National de l'Eau (Ministère des Ressources en Eau, 2010) estime que 1,8 milliard de m3 d'eau souterraine sont utilisés chaque année.
+
Une estimation des prélèvements totaux d'eau souterraine de toutes les sources est de 4,3 milliards de m³ / an. Le Plan national de l'eau (Ministère des ressources en eau, 2010) estime que 1,8 milliard de d'eau souterraine totale sont utilisés annuellement pour toutes les sources de la région du nord de l'Atlas.
  
On estime que les eaux souterraines fournissent 63% de la demande totale en eau dans la région du Nord (Atlas) et 96% de la demande en eau dans la région du Sud (Sahara) (FAO 2009).
+
L'estimation de l'eau souterraine utilisée pour l'approvisionnement en eau potable dans la région nord de l'Atlas est de 1,3 milliard de m³ / an, ce qui est estimé à 63% de la ressource totale en eau souterraine (Ministère des Ressources en Eau, 2010).
  
L'irrigation est le plus grand utilisateur d'eau souterraine. En 2012, 69% de la superficie équipée pour l'irrigation était destinée à être irriguée par les eaux souterraines. Parmi ceux-ci, l'irrigation par forage comprenait 41%, les puits 26% et les sources 2% (FAO AQUASTAT). L'agriculture irriguée fournit 40% de la production agricole nationale (FAO 2009).
+
Le volume d'eau souterraine prélevé pour l'agriculture et l'industrie est examiné chaque année, mais il existe une incertitude considérable, car les données sont dispersées et souvent contradictoires.
 
 
Le deuxième plus grand utilisateur d'eau souterraine est à des fins domestiques.
 
 
 
 
 
''Sources d'eau souterraine''
 
 
 
Les estimations du nombre de différentes sources de prélèvement d'eau souterraine sont:
 
 
 
{| class = "wikitable"
 
|Region||Forages (forés) || Puits (creusés) || ''Foggaras'' || Ressorts gérés
 
|-
 
|Région du Nord (Atlas)
 
||>12,000 (de plus, peut-être plus de 20 000 forages illégalement forés)
 
||100,000
 
||
 
||9,000
 
|-
 
|Région du Sud (Atlas)
 
||>1,640
 
||
 
||700
 
||
 
|-
 
|Toute l'Algérie
 
||44,615
 
||123,099
 
||700
 
||9,000
 
|}
 
 
 
La plupart des forages d'abstraction sont équipés d'une pompe électrique.
 
 
 
Les coûts de forage des puits sont très variables. Le prix moyen pour le forage d'un forage est de 200 USD / m (FAO 2009, d'après les informations de l'Agence nationale des ressources hydrauliques). Le forage dans les aquifères avec une géologie simple peut commencer à 340 $ US / m, passant à 380 $ US / m pour le forage dans une géologie plus complexe. La profondeur des trous de forage affecte également les coûts. Les forages dans les aquifères profonds de la région méridionale (Sahara) ont souvent une profondeur de 200 à plus de 1000 m (FAO 2009).
 
  
 
===Gestion des eaux souterraines===
 
===Gestion des eaux souterraines===

Please note that all contributions to Earthwise may be edited, altered, or removed by other contributors. If you do not want your writing to be edited mercilessly, then do not submit it here.
You are also promising us that you wrote this yourself, or copied it from a public domain or similar free resource (see Earthwise:Copyrights for details). Do not submit copyrighted work without permission!

Cancel Editing help (opens in new window)

  [] · [[]] · [[|]] · {{}} · · “” ‘’ «» ‹› „“ ‚‘ · ~ | °   · ± × ÷ ² ³ ½ · §
[[Category:]] · [[:File:]] · <code></code> · <syntaxhighlight></syntaxhighlight> · <includeonly></includeonly> · <noinclude></noinclude> · #REDIRECT[[]] · <translate></translate> · <languages/> · ==References== · {{reflist}} · ==Footnote== · {{reflist|group=note}} · <ref group=note> · __notoc__ · {{DEFAULTSORT:}} <div class="someclass noprint"></div> {{clear}} <br>