Hydrogéologie du Burundi

From Earthwise
Revision as of 12:52, 7 January 2020 by Beod (talk | contribs)
Jump to navigation Jump to search

l'Atlas de l'eau souterraine en Afrique >> Hydrogéologie par pays >> Hydrogéologie du Burundi

  Read this page in English:  Hydrogeology of Burundi  Flag of the united kingdom.png
Ce travail est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported

L'un des pays les plus petits et les plus densément peuplés d'Afrique, le Burundi a été un royaume indépendant pendant plus de 200 ans jusqu'au début du 20ème siècle. Il a ensuite été colonisé par l'Allemagne, et après la Première Guerre mondiale par la Belgique, et a été gouverné avec le Rwanda actuel comme Ruanda-Urundi jusqu'à l'indépendance en 1962. Initialement, le Burundi indépendant était une monarchie, mais après une période de troubles civils et militaires, le la monarchie a été abolie et une république à parti unique a été établie en 1966. Le Burundi a continué à connaître de multiples périodes de troubles, parfois avec des violences entre les groupes culturels hutu et tutsi, y compris deux périodes au cours desquelles un génocide a été identifié, d'abord dans les années 1970 puis en les années 1990. Depuis les années 1990, le Burundi est devenu un état multipartite, mais a continué de connaître des périodes de troubles politiques et militaires, comme des élections présidentielles perturbées et une tentative de coup d'État en 2015. Après que la Cour pénale internationale (CPI) a commencé à enquêter sur d'éventuels droits de l'homme crimes du pays, le Burundi a quitté la CPI en 2017.

Des décennies de troubles civils et militaires ont laissé l'infrastructure nationale en très mauvais état, y compris les services d'eau et d'assainissement. La population est principalement rurale et employée dans l’agriculture de subsistance, mais la forte densité de population et le manque d’accès à la terre empêchent de nombreux agriculteurs de subvenir à leurs propres besoins. La pression pour augmenter les terres agricoles a entraîné une déforestation généralisée. Les recettes d'exportation sont également dominées par l'agriculture (principalement le café et le thé), mais celles-ci ne représentent qu'une faible proportion du PIB. L'aide extérieure représente plus de 40% du revenu national. Le Burundi possède des ressources d'un certain nombre de minéraux métalliques, mais à ce jour a une industrie minière relativement petite, dont l'or fournit les plus gros revenus d'exportation. La majeure partie de l'électricité du pays est produite par l'hydroélectricité.

Avec des précipitations relativement élevées, le Burundi dispose de ressources en eau relativement abondantes, mais parce que les précipitations et les eaux de surface sont inégalement réparties à la fois dans l'espace et selon les saisons, et parce que les infrastructures d'approvisionnement en eau sont pauvres, la pression sur les ressources en eau est importante. La plupart des communautés rurales dépendent des eaux souterraines, y compris de nombreuses sources naturelles.

Auteurs

Dr Kirsty Upton et Brighid Ó Dochartaigh British Geological Survey, Royaume-Uni

Dr Imogen Bellwood-Howard, Institute for Development Studies, Royaume-Uni

Traduit par Ahmed Zeggan, azeggan translation, Edinbourg, Royaume-Uni.

Veuillez citer cette page comme: Upton, Ó Dochartaigh et Bellwood-Howard, 2019.

Référence bibliographique: Upton, K, Ó Dochartaigh, B É et Bellwood-Howard, I. 2019. Atlas de l'eau souterraine en Afrique: Hydrogéologie du Burundi. British Geological Survey. Accédé [date à laquelle vous avez accédé à l'information].


Termes et conditions

L'Atlas des eaux souterraines d'Afrique est hébergé par le British Geological Survey (BGS) et contient des informations provenant de sources tierces. Votre utilisation des informations fournies par ce site est à vos risques et périls. Si vous reproduisez des diagrammes qui incluent des informations de tiers, veuillez citer à la fois l'Atlas des eaux souterraines d'Afrique et les sources tierces. Consultez les conditions d'utilisation pour plus d'informations.

Cadre géographique

Burundi. Carte développée à partir de USGS GTOPOPO30; des domaines administratifs mondiaux GADM; Et Révision des Perspectives Mondiales de l'Urbanisation de l'ONU. Pour plus d'informations sur les groupes de données utilisés pour développer la carte, consultez la page des ressources géographiques (en anglais).

Général

Capitale Bujumbura
Région Afrique orientale / centrale
Pays frontaliers Rwanda, Tanzanie, République démocratique du Congo
Superficie totale * 27 830 km2 (2 783 000 ha)
Population estimée (2015)* 11 179 000
Population rurale (2015)* 9 875 000 (88%)
Population urbaine (2015)* 1 304 000 (12%)
Indice du développement humain des Nations Unies [le plus haut = 1] (2014)* 0,3999

* Source: FAO Aquastat


Climat

Koppen Geiger climate zonesPrécipitations annuelles moyennesTempérature moyenne

Précipitations mensuelles moyennes pour le Burundi montrant les précipitations minimales et maximales (bleu clair), les 25e et 75e percentiles (bleu) et les précipitations moyennes (bleu foncé) Température mensuelle moyenne pour le Burundi indiquant les températures minimale et maximale (orange), 25e et 75e centile (rouge) et médiane (noire) Précipitations trimestrielles sur la période 1950-2012 Précipitations mensuelles (bleu) sur la période 2000-2012 par rapport à la moyenne mensuelle à long terme (rouge))

Vous trouverez plus d'informations sur les précipitations et la température moyennes pour chaque zone climatique sur la page climatique du Burundi.

Ces cartes et graphiques ont été développés à partir de l'ensemble de données CRU TS 3.21 produit par l'Unité de recherche climatique à l'Université de East Anglia, au Royaume-Uni. Pour plus d'informations, consultez la page de la ressource climatique (en anglais).


Les eaux de surface

Le Burundi possède des ressources en eau de surface relativement abondantes, en raison des fortes précipitations et du stockage dans les marais et les lacs. Un réseau hydrographique dense signifie qu'il a un fort potentiel hydroélectrique. Parmi les fleuves internes, on trouve les fleuves Kaburantwa, Kagunuzi, Mpanda, Murembwe, Mugere, Mubarazi, Muhira, Mutsindosi et Ruvubu. Il existe également de vastes zones de marais, ainsi que les principaux lacs Cohoha et Rweru (Fonds africain de développement 2005).




Caractéristiques principales de l'eau de surface au Burundi. Carte élaborée à partir de World Wildlife Fund HydroSHEDS; Charte du Drainage Mondial; et les Organismes Internes d’Eau de la FAO. Pour plus d'informations sur le développement de la carte et les ensembles de données, consultez la page des ressources en eau de surface (en anglais).

Sols

Carte du sol du Burundi, du Centre Joint de Recherche de la Commission Européenne: Portail Européen du Sol. Pour plus d'informations sur la carte, consultez la page des ressources du sol (en anglais).




Couverture terrestre

Carte de couverture terrestre du Burundi, de l'Agence spatiale européenne GlobCover 2.3, 2009. Pour plus d'informations sur la carte, consultez la Page Resource de la Couverture Terrestre (en anglais).

Statistiques de l'eau

1998 2000 2005 2014 2015
Population rurale ayant accès à l'eau potable (%) 73,8
Population urbaine ayant accès à l'eau potable (%) 91,1
Population touchée par les maladies liées à l'eau (pour 1000 habitants) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Ressources en eau renouvelables intérieures totales (mètres cubes/habitant/an) 899,9
Ressources en eau exploitables totales (millions de mètres cubes/an) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Prélèvement d’eau douce en % des ressources en eau renouvelables totales 2,297
Ressources en eau souterraine renouvelables totales (millions de mètres cubes/an) 7 470
Ressources exploitables: eaux souterraines renouvelables régulières (millions de mètres cubes/an) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Eaux souterraines produites à l’intérieur du pays (millions de mètres cubes/an) 7 470
Prélèvement d’eau souterraine douce (primaire et secondaire) (millions de mètres cubes/an) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Eaux souterraines: flux entrant dans le pays (total) (millions de mètres cubes/an) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Eaux souterraines: flux quittant le pays vers d’autres pays (total) (millions de mètres cubes/an) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Prélèvement d’eau pour les usages industriels (toutes sources d’eau) (millions de mètres cubes/an) 15
Prélèvement d’eau pour les municipalités (toutes sources d’eau) (millions de mètres cubes/an) 43,1
Prélèvement d’eau pour l’agriculture (toutes sources d’eau) (millions de mètres cubes/an) 222
Prélèvement d’eau pour l’irrigation (toutes sources d’eau) (millions de mètres cubes/an) 1 200
Besoin en eau d’irrigation (toutes sources d’eau) (millions de mètres cubes/an) 1 28,4
Superficie des cultures permanentes (ha) 350 000
Terre cultivée (terres arables et cultures permanentes) (ha) 1 550 000
Surface totale du pays cultivé (%) 55,7
Superficie équipée pour l'irrigation à partir des eaux souterraines (ha) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Superficie équipée pour l'irrigation à partir d’un mélange d’eau (de surface et souterraine) (ha) aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée


Source et plus de statistiques: FAO Aquastat.