Difference between revisions of "Hydrogéologie du Niger"

From Earthwise
Jump to navigation Jump to search
Line 30: Line 30:
  
 
==Cadre géographique==
 
==Cadre géographique==
 
Le Niger est un pays enclavé de l’Afrique de l’Ouest, avec un relief principalement doux.
 
  
 
[[File:Niger_Political.png| right | frame | Niger. Carte développée à partir de USGS GTOPOPO30; des domaines administratifs mondiaux GADM; Et Révision des Perspectives Mondiales de l'Urbanisation de l'ONU. Pour plus d'informations sur les groupes de données utilisés pour développer la carte, consultez la [[Geography | page des ressources géographiques]] (en anglais)]].
 
[[File:Niger_Political.png| right | frame | Niger. Carte développée à partir de USGS GTOPOPO30; des domaines administratifs mondiaux GADM; Et Révision des Perspectives Mondiales de l'Urbanisation de l'ONU. Pour plus d'informations sur les groupes de données utilisés pour développer la carte, consultez la [[Geography | page des ressources géographiques]] (en anglais)]].
  
 
===Général===
 
===Général===
 +
 +
Le Niger est un pays enclavé de l’Afrique de l’Ouest, avec un relief principalement doux.
  
 
{| class = "wikitable"
 
{| class = "wikitable"
Line 57: Line 57:
  
 
<nowiki>*</nowiki> Source: [http://www.fao.org/nr/water/aquastat/data/query/index.html?lang=en FAO Aquastat]
 
<nowiki>*</nowiki> Source: [http://www.fao.org/nr/water/aquastat/data/query/index.html?lang=en FAO Aquastat]
 +
 +
 +
===Climat===
 +
 +
Le nord et la plus grande partie du Niger qui a un climat saharien aride; la partie sud a un climat semi-aride sahélo-soudanien.
 +
 +
Les précipitations sont très irrégulières sur le plan spatial, saisonnier et interannuel, mais en général, il y a une longue saison sèche d'octobre à mai et une saison des pluies plus courte de juin à septembre.
 +
 +
L'évaporation varie entre 1 700 mm et 2 100 mm d'eau par an (Aquastat de  FAO).
 +
 +
 +
[[File:Niger_ClimateZones.png | 375x365px | Koppen Geiger climate zones]][[File:Niger_ClimatePrecip.png | 375x365px | Précipitations annuelles moyennes]][[File:Niger_ClimateTemp.png | 375x365px | Température moyenne]]
 +
 +
[[File:Niger_pre_Monthly.png| 255x124px| Précipitations mensuelles moyennes pour Niger montrant les précipitations minimales et maximales (bleu clair), les 25e et 75e percentiles (bleu) et les précipitations moyennes (bleu foncé)]] [[File:Niger_tmp_Monthly.png| 255x124px|  Température mensuelle moyenne pour Nigerindiquant les températures minimale et maximale (orange), 25e et 75e centile (rouge) et médiane (noire)]] [[File:Niger_pre_Qts.png | 255x124px | Précipitations trimestrielles sur la période 1950-2012]] [[File:Niger_pre_Mts.png|255x124px | Précipitations mensuelles (bleu) sur la période 2000-2012 par rapport à la moyenne mensuelle à long terme (rouge))]]
 +
 +
Plus d'informations sur les précipitations moyennes et la température pour chacune des zones climatiques du Niger sont disponibles sur [[Climate of Niger | la page climat du Niger]].
 +
 +
Ces cartes et graphiques ont été développés à partir de l'ensemble de données CRU TS 3.21 produit par l'Unité de recherche climatique à l'Université de East Anglia, au Royaume-Uni. Pour plus d'informations, consultez [[Climate | la page de la ressource climatique]] (en anglais).
 +
 +
 +
===Les eaux de surface===
 +
 +
{|
 +
|-
 +
|Il existe deux principaux bassins hydrographiques au Niger: le bassin versant de l'est du Niger, dominé par le bassin du lac de Tchad et le Komadougou Yobe; et le bassin versant de l'ouest du Niger, dominé par le fleuve de Niger et ses affluents. La majeure partie des eaux de ruissellement se trouvent dans le fleuve Niger (90%) et ses affluents de la rive droite.
 +
 +
En outre, le réseau de drainage de surface du Niger comprend plus de 1 000 étangs, dont environ 175 qui sont permanents. Ces bassins sont souvent reliés hydrauliquement aux aquifères: par exemple, les bassins de Tabalack et de Madarounfa (FAO Aquastat).
 +
 +
Le Niger a actuellement une dizaine de barrages, d’une capacité totale théorique d’environ 76 millions de mètres cubes (Aquastat de la FAO).
 +
 +
Le Niger avait une superficie de 4 317 589 ha de zones humides d'importance internationale en 2013. Le parc national W "fut le premier site désigné en 1987. Depuis lors, 11 autres sites RAMSAR ont été désignés, y compris les zones humides de la vallée du Niger, Korama et KomadougouYobe, des lacs et des étangs naturels et des ruisseaux fossiles et oasis.
 +
 +
 +
| [[File:Niger_Hydrology.png | frame | Principales caractéristiques des eaux de surface du Niger. Carte élaborée à partir d'HydroSHEDS du Fonds mondial pour la nature; Carte numérique du drainage du monde; et plans d'eau intérieurs de la FAO. Pour plus d'informations sur le développement de la carte et les jeux de données, voir la [[Surface water | page des ressources en eau de surface]] (en anglais).]]
 +
 +
|}

Revision as of 15:02, 14 February 2019

L'Atlas de l'eau souterraine en Afrique >> Hydrogéologie par pays >> Hydrogéologie de la Mauritanie

  Cette page est encore en développement.


  Read this page in English: : Hydrogeology of Niger  Flag of the united kingdom.png


Le Niger est le plus grand pays d'Afrique occidentale, avec environ 80% de sa superficie est dans le désert du Sahara. Depuis son indépendance du colonialisme français en 1958, le pays a connu des périodes alternées de régime civil et militaire. Actuellement sous une démocratie multipartite, le Niger est confronté à des défis de développement importants. Son taux d'alphabétisation est l'un des plus bas au monde.

L’économie nigérienne est fortement tributaire des recettes d’exportation tirées du minerai d’uranium. L'exploration pétrolière par des sociétés privées a débuté après 1970 et l'État a commencé à produire du pétrole après 2011. Cependant, la principale activité de subsistance de la majorité des habitants du Niger reste l'agriculture de subsistance et la petite agriculture commerciale. Outre les marchés intérieurs, les recettes en devises provenant du bétail sont considérées comme la plus grande source de recettes d'exportation après les exportations de produits miniers et de pétrole.

Le Niger est pays principalement arides, avec des précipitations faibles et irrégulières, dont la plupart des fleuves sont éphémères, à l’exception du fleuve du Niger. Les autres ressources en eau de surface sont de nombreux bassins de drainage internes et certains réservoirs barrés. Les systèmes d'irrigation à grande échelle utilisent principalement les eaux de surface. Le Niger a connu plusieurs sécheresses récentes (par exemple en 2005/06, 2010). Les eaux souterraines sont une ressource vitale pour l’approvisionnement en eau domestique en milieu rural, pour certains approvisionnements en eau urbains raccordés et pour l’irrigation à petite échelle.

Compilateurs

Dr Kirsty Upton, Brighid Ó Dochartaigh British Geological Survey, Royaume-Uni

Dr Imogen Bellwood-Howard, Institute of Development Studies, UK

Traduit par Ahmed Zeggan, azeggan translation, Edinbourg, Royaume-Uni.

Merci de citer cette page comme suit: Upton, Ó Dochartaigh et Bellwood-Howard, 2018.

Référence bibliographique: Upton K, Ó Dochartaigh BÉ et Bellwood-Howard, I. 2018. Atlas des eaux souterraines en Afrique: Hydrogéologie du Niger. British Geological Survey. Consulter [la date à laquelle vous avez accédé à l’information].

Termes et conditions

L'Atlas des eaux souterraines d'Afrique est hébergé par le British Geological Survey (BGS) et contient des informations provenant de sources tierces. Votre utilisation des informations fournies par ce site est à vos risques et périls. Si vous reproduisez des diagrammes qui incluent des informations de tiers, veuillez citer à la fois l'Atlas des eaux souterraines d'Afrique et les sources tierces. Consultez les conditions d'utilisation pour plus d'informations.

Cadre géographique

Niger. Carte développée à partir de USGS GTOPOPO30; des domaines administratifs mondiaux GADM; Et Révision des Perspectives Mondiales de l'Urbanisation de l'ONU. Pour plus d'informations sur les groupes de données utilisés pour développer la carte, consultez la page des ressources géographiques (en anglais)

.

Général

Le Niger est un pays enclavé de l’Afrique de l’Ouest, avec un relief principalement doux.

Capitale Niamey
Région Afrique de l'Ouest
Pays frontaliers Nigeria, Bénin, Burkina Faso, Mali, Algérie, Libye, Tchad
Superficie totale * 1 266 700 km2 (126 670 000 ha)
Population estimée (2015)* 19 899 000
Population rurale (2015)* 16 290 000 (82%)
Population urbaine (2015)* 3 609 000 (18%)
Indice du développement humain des Nations Unies [le plus haut = 1] (2014)* 0,3483

* Source: FAO Aquastat


Climat

Le nord et la plus grande partie du Niger qui a un climat saharien aride; la partie sud a un climat semi-aride sahélo-soudanien.

Les précipitations sont très irrégulières sur le plan spatial, saisonnier et interannuel, mais en général, il y a une longue saison sèche d'octobre à mai et une saison des pluies plus courte de juin à septembre.

L'évaporation varie entre 1 700 mm et 2 100 mm d'eau par an (Aquastat de FAO).


Koppen Geiger climate zonesPrécipitations annuelles moyennesTempérature moyenne

Précipitations mensuelles moyennes pour Niger montrant les précipitations minimales et maximales (bleu clair), les 25e et 75e percentiles (bleu) et les précipitations moyennes (bleu foncé) Température mensuelle moyenne pour Nigerindiquant les températures minimale et maximale (orange), 25e et 75e centile (rouge) et médiane (noire) Précipitations trimestrielles sur la période 1950-2012 Précipitations mensuelles (bleu) sur la période 2000-2012 par rapport à la moyenne mensuelle à long terme (rouge))

Plus d'informations sur les précipitations moyennes et la température pour chacune des zones climatiques du Niger sont disponibles sur la page climat du Niger.

Ces cartes et graphiques ont été développés à partir de l'ensemble de données CRU TS 3.21 produit par l'Unité de recherche climatique à l'Université de East Anglia, au Royaume-Uni. Pour plus d'informations, consultez la page de la ressource climatique (en anglais).


Les eaux de surface

Il existe deux principaux bassins hydrographiques au Niger: le bassin versant de l'est du Niger, dominé par le bassin du lac de Tchad et le Komadougou Yobe; et le bassin versant de l'ouest du Niger, dominé par le fleuve de Niger et ses affluents. La majeure partie des eaux de ruissellement se trouvent dans le fleuve Niger (90%) et ses affluents de la rive droite.

En outre, le réseau de drainage de surface du Niger comprend plus de 1 000 étangs, dont environ 175 qui sont permanents. Ces bassins sont souvent reliés hydrauliquement aux aquifères: par exemple, les bassins de Tabalack et de Madarounfa (FAO Aquastat).

Le Niger a actuellement une dizaine de barrages, d’une capacité totale théorique d’environ 76 millions de mètres cubes (Aquastat de la FAO).

Le Niger avait une superficie de 4 317 589 ha de zones humides d'importance internationale en 2013. Le parc national W "fut le premier site désigné en 1987. Depuis lors, 11 autres sites RAMSAR ont été désignés, y compris les zones humides de la vallée du Niger, Korama et KomadougouYobe, des lacs et des étangs naturels et des ruisseaux fossiles et oasis.


Principales caractéristiques des eaux de surface du Niger. Carte élaborée à partir d'HydroSHEDS du Fonds mondial pour la nature; Carte numérique du drainage du monde; et plans d'eau intérieurs de la FAO. Pour plus d'informations sur le développement de la carte et les jeux de données, voir la page des ressources en eau de surface (en anglais).